Meet the 2017-2018 Interns

 

 

Comment postuler au PSP

Le dernier jour pour soumettre votre demande sera le 31 janvier 2018.

Admissibilité

Le PSP est ouvert à tous les candidats qui, à la date de début de leur stage (le 4 septembre 2018):

  • Possèdent la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent;
  • Sont titulaires d’au moins un diplôme universitaire ou collégial;
  • Ont 35 ans ou moins.
Critères de sélection

L’évaluation des candidats repose sur les critères qui sont énumérés ci-dessous. Les répondants sont priés d’aborder ces critères dans leur lettre de recommandation.

 

  •    Maturité (conscience de soi/respect d’autrui);
  •    Leadership (initiative/capacité de travailler en équipe);
  •    Esprit critique;
  •    Compétences en recherche et en rédaction;
  •    Connaissance du Parlement et de la politique canadienne;
  •    Motivation;
  •    Compétences linguistiques.

 

Les candidats sont choisis par un comité formé de la directrice et de représentants de l’Association canadienne de science politique, de la Chambre des communes et de l’Association des anciens stagiaires parlementaires.

Pour plus d’information, cliquez ici.

Processus de candidature

Les candidats admissibles doivent postuler à l’aide du système de demande en ligne sécurisé du PSP. Tout document transmis en version papier ou sous une autre forme ne sera pas accepté.

Toutes les candidatures sont strictement confidentielles.

Chaque candidat devra soumettre les documents suivants en appui à sa candidature.

  • Énoncé personnel : les candidats doivent décrire, en 400 mots ou moins, comment ils comptent à la fois contribuer au Programme et en profiter.
  • Relevés de notes : les candidats doivent téléverser une copie (format PDF ou JPG, faible résolution) de chaque relevé de notes (officiel ou non officiel). Avant de recevoir leur lettre d’offre, les candidats retenus devront présenter la version papier de tous les relevés de notes officiels préalablement transmis en format électronique.
  • Coordonnées des auteurs des lettres de recommandation : les candidats doivent fournir les coordonnées d’au moins deux personnes qui ont consenti à rédiger une lettre de recommandation confidentielle en appui à leur candidature. L’une de ces personnes doit être un professeur d’université et l’autre, un employeur. S’ils le désirent, les candidats peuvent ajouter une troisième personne. Le système de demande demandera automatiquement une lettre de recommandation à chacun des répondants. Toutefois, il incombe aux candidats de s’assurer que les lettres de recommandation sont transmises. Le système de demande avertira les candidats lorsque cette étape aura été franchie.
  • Les candidats devront également fournir les renseignements suivants :
    • Coordonnées;
    • Niveau de scolarité, relevés de notes, subventions et bourses d’études;
    • Expérience de travail;
    • Activités extrascolaires et de bénévolat.

    Veuillez noter que les candidats doivent payer des frais d’administration de 25$ par carte de crédit à l’Association canadienne de science politique au moyen d’une interface sécurisée de paiement en ligne qui est intégrée au système de demande.

    Tout candidat ou répondant ayant des difficultés techniques avec le système de demande en ligne est prié d’écrire à IT(@)pip-psp.org le plus rapidement possible. Aucune demande admissible ne sera refusée en raison de difficultés techniques si l’avis est reçu avant la date limite de la présentation des candidatures.

    • En cas de difficultés techniques et pour toute question sur le processus de présentation des candidatures, veuillez envoyer un courriel à IT(@)pip-psp.org.
Processus de sélection

Les candidats sont choisis par un comité formé de la directrice et de représentants de l’Association canadienne de science politique, de la Chambre des communes et de l’Association des anciens stagiaires parlementaires.

Le Comité de sélection examinera toutes les candidatures reçues à la date limite, le 31 janvier. Tous les documents de référence doivent être soumis en ligne au plus tard le 6 février pour qu’une candidature soit considérée comme complète. Il incombe au candidat de s’assurer que son dossier de candidature est complet.

Les candidats présélectionnés seront invités à prendre part à une entrevue téléphonique en février ou au début du mois de mars. Tous les candidats seront informés de l’état de leur candidature d’ici la fin du mois de mars.

Le choix définitif des stagiaires se fera à la fin du mois de mars.

Questions fréquentes

  •    Puis-je travailler pour un ministre ou le chef d’un parti?
  •    Dois-je être bilingue?
  •    Je m’intéresse à la politique, mais je n’ai pas de diplôme en sciences politiques. Devrais-je quand même présenter une demande?
  •    Quelle est ma charge de travail attendue en tant que stagiaire?
  •    Quelles seraient mes tâches courantes dans le bureau d’un député?
  •    Qui choisit les députés pour lesquels je vais travailler?
  •    Puis-je postuler à nouveau l’année prochaine?

Puis-je travailler pour un ministre ou le chef d’un parti?
Non. Les ministres et les chefs de parti ne peuvent pas accueillir de stagiaires.

Dois-je être bilingue?
La maîtrise des deux langues officielles n’est pas obligatoire, mais une connaissance pratique de ces deux langues est un atout. Le stage est une excellente occasion pour les francophones, les anglophones et les allophones d’améliorer leur connaissance d’une langue seconde, non seulement en milieu de travail, mais également dans le cadre d’interactions sociales avec les autres stagiaires et des collègues du bureau.

Je m’intéresse à la politique, mais je n’ai pas de diplôme en sciences politiques. Devrais-je quand même présenter une demande?
Oui, absolument! Tout comme les députés qui viennent de différents horizons, les stagiaires ont étudié dans différentes disciplines universitaires. Un intérêt manifeste pour la politique est certainement indispensable, tout comme le sont le désir de travailler en équipe et le respect d’autrui.

Quelle est ma charge de travail attendue en tant que stagiaire?
Les stagiaires doivent s’attendre à travailler pendant les heures normales de bureau, mais lorsque la Chambre siège, la vie sur la Colline ne s’arrête pas à 17 h. À l’instar de la plupart des expériences de travail en milieu professionnel, les avantages que les stagiaires tirent de leur stage dépendent de ce qu’ils sont prêts à y investir. Les stagiaires ne sont pas autorisés à exercer un autre emploi payé pendant leur stage.

Quelles seraient mes tâches courantes dans le bureau d’un député?
Tout dépend du député pour qui vous travaillez, du nombre de ses collaborateurs à son bureau d’Ottawa et de ses priorités législatives. Lorsque la Chambre des communes siège, les tâches peuvent concerner principalement des recherches pour des études de comité ou des discours. Lorsque la Chambre ne siège pas, les affaires de la circonscription peuvent occuper une plus grande partie du temps du stagiaire.

Qui choisit les députés pour lesquels je vais travailler?
À partir d’une liste des députés intéressés, les stagiaires rencontrent tous les députés ayant déposé leur candidature et leur personnel de bureau. Avec l’aide de la directrice du Programme, les stagiaires choisissent leur bureau d’affectation en fonction de leurs propres champs d’intérêt en matière d’affaires publiques.

Puis-je postuler à nouveau l’année prochaine?
Absolument! De nombreux stagiaires ont déjà postulé au moins une fois
avant d’être acceptés.

Nous sommes toujours heureux de constater l’intérêt marqué de tous les candidats, actuels et éventuels, envers le Parlement et le Programme de stage parlementaire.

Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
INSTAGRAM